By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Vendredi après-midi, une section du pipeline Pegasus, a rompu près de de la bourgade de Mayflower, en Arkansas, déversant plus de 2 000 barils de brut dans un quartier résidentiel. Vingt-deux habitations ont dû être évacuées. Exxon Mobil a fermé l'oléoduc, qui transporte plus de 90.000 barils par jour de brut entre Pakota, Illinois, et Nederland au Texas, et entamé des opérations de nettoyage. L'incident donne du grain à moudre aux adversaires du projet d'oléoduc Keystone XL, d'une capacité de 800.000 barils par jour, destiné à transporter vers les raffineries du golfe du Mexique le pétrole brut extrait des sables bitumineux canadiens. Les écologistes soulignent notamment la nature plus corrosive de ce pétrole pour les oléoducs. "Qu'il s'agisse du projet Keystone XL ou (...) de ce problème en Arkansas, les Américains se rendent compte que transporter de grandes quantités de ce carburant corrosif et polluant n'est pas un bon pari pour les contribuables et pour notre environnement", a déclaré Ed Markey, un représentant démocrate du Massachusetts.