By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Les Ateliers Bretons de Réparations Ferroviaires ( ABRF) à Châteaubriant en Loire-Atlantique, sont occupés depuis le mercredi 16 octobre 2013. Avec 54 licenciements prononcés sur 136 salariés, soit 40 % des effectifs, les femmes et les hommes n'entendent pas se laisser faire. Vendredi 18 octobre, Yves Daniel, député, Bernard Douaud et Viviane Lopez, conseillers généraux, Alain Hunault, président de la Com Com de Châteaubriant et Ronan Dantec, sénateur EELV de Loire-Atlantique ont passé la journée au chevet des ABRF. Présents sur le terrain, ils ont pris le temps d’écouter les revendications des salariés et de leurs représentants au troisième jour d’occupation de l’usine de Châteaubriant. Les syndicats se sont mis d’accord pour faire parvenir à Ronan Dantec, d’ici dimanche un document retraçant leurs perspectives. Le sénateur compte interpeller le gouvernement et la SNCF pour savoir où ça coince. Une commande de la STVA, filiale de la SNCF avait été promise dans le bureau du ministère, récemment. « Nous avons eu un vrai échange de deux heures sur le fond du dossier, je cherche à comprendre pourquoi le carnet de commandes est désespérément vide » dit Ronan Dantec « Nous sommes dans un secteur ultra-concurrentiel et il manque aux ABRF une force commerciale. Ils ont pourtant l’expertise dans le domaine de la construction et de la réparation ferroviaire »